5 questions à se poser pour clarifier le rangement familial

 1. Le QUOI? 

Définir où va chaque chose. Chaque chose a une place et une place pour chaque chose. Cela peut paraître évident mais il y a des objets qui voyagent d'un meuble à l'autre et dont on a jamais décidé de la place.

Comment lui trouver une place? Se demander : où est-ce que je l'utilise le plus?

Certains objets, les ciseaux par exemple, sont utiles partout. Autant en avoir plusieurs paires à des endroits définis dans la maison plutôt que de les chercher tout le temps. D’autres, comme le nouveau magazine de ma fille, la porte-clé que le dentiste vient d’offrir à mon fils, doivent trouver une place sans encombrer nos salons. Une possibilité est d’avoir un panier (caissette ou autre) par enfant dans la pièce de vie. Pour ranger rapidement, chacun prend son panier et y met tout ce qui lui appartient. Puis, soit le laisse au salon pour le prochain coloriage, soit l’enfant va ranger son contenu dans sa chambre. Et que faire de tous les petis objets (inutile pour nous parents et tellement précieux pour nos enfants) : jouets Kinder, gadgets reçus à un anniversaire… ? Pourquoi ne pas avoir un panier « divers » (foure-tout) qu’on trie quand il déborde ?

11

 Et à ce moment-là, comment trier ? Aligner les jouets, par type, avec le ou les enfant. Chacun peut choisir 3, 5, 7 jouets par type ou en tout (selon les règles décidées en familles). Coller une étiquette, par exemple petit rond de couleur, une couleur par enfant), sur les objets choisis. Et se séparer de tout le reste. Ceci à l’avantage que lorsqu’on retrouve un de ces gadget sans étiquette, on peut s’en débarrasser sans demander ;-)…

 

2. Le OÙ ? (ou l'Où mais ça fait Loup ;-) )

Pas toujours évident de trouver l’endroit adéquat. Pensez que la fréquence d’utilisation doit être proportionnel à l’accessibilité. On a parfois des objets très accessibles dans l’armoire de l’entrée par exemple, rarement utilisés, et au contraire, d’autre à la cave, utilisés toutes les 2 semaines.

Ensuite pensez à la circulation. Quels allers-retours faisons-nous trop souvent avec un seul objet ? pour jeter un mouchoir ? Ne manquerait-il pas une petite poubelle à l’entrée ? D'ailleurs, la réserve de paquets de mouchoirs est-elle à l'entrée, pour en prendre un dans son sac avant de partir?

Et puis, il  y a les transitions : quand on rentre, il faut que le rangement soit clair. Chacun doit savoir où mettre sa veste, ses chaussures et son bonnet ou sa casquette. Car les transitions sont souvent des moments chauds où s’engorgent les attentes de chacun. Pour les parents : mettre en place la suite de la journée, retrouver le calme, faire laver les mains de chacun. Pour les enfants, retrouver leurs jeux ou/et manger.

Où ranger les dessins, les crayons ? Si nos enfants sont petits, autant avoir un dossier à dessins pour chacun au salon ou proche, à leur hauteur, pour qu’il puisse ranger eux-mêmes. Pour les feutres et les stylos trouveront leur place dans une boîte ou un plumier tout proche. Les mini-commodes permettent aisément de ranger stylos, feutres et autres accessoires de manière compacte et organisée.

 Quand ranger ? Si chaque chose a une place, le rangement est rapide et facile. Cela peut aussi être sous-forme de timing : « dès que tu es en pyjama et que le rangement défini est fait, tu peux avoir ton petit dessin animé » ou autre chose de chouette.

 

3. Le QUAND ?

Pour cela ce qui est attendu doit être défini auparavant, dans le calme et la bienveillance. (Et n’oublions pas que redire les choses, avec douceur et de manière différente fait partie du processus d’apprentissage)

 

4. Le COMMENT ? 

Comment ranger? Pourquoi ne pas mettre une chanson chouette de 5mn et tout le monde se met à ranger le salon avant le souper ? ou à un autre moment défini en famille (dessiné et écrit sur la routine du soir) ?  Chacun prend son panier ou un autre contenant qui correspond, soit à ses objets, soit à une pièce de la maison puis va y ranger le contenu.


5. Le POURQUOI ?

N’oublions pas que les enfants aiment l’ordre et que s’ils savent où vont les choses et comment ranger, ils le font volontiers. Montrons aussi l’exemple, rangeons avec enthousiasme (sans râler)… ;-) Pourquoi ranger ? Qu’est-ce que cela nous apporte ? Discutons en famille. 

Crayons